Chroniques de Marrakech : Un après-midi de plus…

Publié le par Fedida Maklouf

http://www.news-de-stars.com/static/images/bouton_newsletter.gif

 

 

3922240249_90c6d51bc1.jpg

 

 C’était l’après-midi, 

 

l’air était aussi léger que de la mousseline , la rouge Marrakech faisait ses prières.  Le soleil tendrement caressait  l’univers, je marchais en compagnie de ma chienne et de mes démons. L’air me manquait, le temps fuyait, mes rêves passaient en revue, les instant perdus, les espoirs vidés, les songes envolés, les amours déçus. Ma chienne aboyait des fantômes invisibles. Je pleurais dans mon cœur, mes amours indicibles .  

Un après-midi de plus…

 

 

 


 

 

 

 

http://www.news-de-stars.com/static/images/bouton_newsletter.gif

Commenter cet article

sylvia 31/12/2010 09:32


oups, je viens juste de voir que les références sont indiquées dans la fenetre audio, je les prends, c'est très beau.


Sylvia 31/12/2010 09:28


Bonjour FM,

très heureuse que ça t'ai plu. Merci. Je suppose que chacun a quelque part dans son monde intérieur, le pays de la mélancolie. Ton texte ainsi que la musique m'y ont tout naturellement amenée... tu
es le bienvenu sur mon blog et je compte bien poursuivre mes visites ici car j'y sens une grande sensibilité...
Amitiés
Sylvia
NB: pourrais-tu me donner les références du morceau musical?


Fedida Maklouf 31/12/2010 01:40


Bonjour Sylvia, quel beau texte, à te lire je ressens une tristesse infinie, qui me fais mal, un peu... Je suis heureux de te lire. Je garde ton texte dans mon blogue. Je te visite le plus vite
possible.
à bientôt !
F.M


Sylvia 30/12/2010 21:37


Une silhouette lasse promène son vague à l'ame dans le ciel rougeoyant d'un soir au bout du monde
Sa vie se pose là sans cris sans mélodrames aussi décourageante que sa cigarette blonde
La silhouette lasse balance son mégot, siffle son compagnon et rentre se coucher
La tendresse du soir il lui tourne le dos et s'en va sur la toile sa tristesse poster
A l'autre bout du web une silhouette lasse écoute la musique
De cet autre pays différent et semblable où elle s'est promenée en l'espace d'un clic.

Sylvia


Fedida Maklouf 28/12/2010 13:38


Bonjour Margaux,
Merci pour ton commentaire.
à bientôt, j'espère et bonnes fêtes.