Page 2 : En vrac !

Publié le par Fedida Maklouf

Roman écrit de nuits en nuits. Point final improbable.

 

5204334887_f307d2df3f.jpg

 

Il avait pensé à une mort par balle, mais un flingue lui aurait été nécessaire. Mais il n’avait plus de fric, pour s’en procurer un. Sauter par la fenêtre, il aurait bien aimé mais, il avait peur de choquer les passants ; traumatiser un enfant peut être; provoquer une crise cardiaque à quelque vieille personne de passage. Ce qui l'ennuyait par-dessus tout, c’était de salir le bitume, de déranger les pompiers, d’incommoder les voisins. Il avait également pensé à la noyade, mais il savait que son instinct, l’aurait poussé à remonter à la surface. A nager peut-être? Non! Non! Vraiment il avait écarté rapidement cette option. Le gaz l’avait tenté, c’était propre, économique, mais on le lui avait coupé depuis belle lurette. « Vraiment quitter ce monde, n’était décidément pas chose aisée dans tous les cas, pour lui » pensait-il. Et puis il se remettait à cogiter à rien, à tout, et à rien qui en vaille la peine -vraiment ! Il avait brûlé sa vie, grillé ses jours, consumé son cœur, comme ses cigarettes. Par les deux bouts.

à une autre nuit peut-être...

Publié dans ROMAN EN VRAC !

Commenter cet article