Page 22 : Nuits Tango

Publié le par Fedida Maklouf


Nuits Tango

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRGgTy0vB4hjXtx8i9iPrRRe0h54EttYA2WGoZqQ6R2uEZdZW45

 

Roman écrit de jour en jour...

 Il lui en fallait davantage, et pas sur de le bouger. Il buvait notre Baron, mais il avait la classe. Blazer bleu marine impeccable, pochette de soie, chemise blanche, lavallière de velours en palatine, ses pompes nickel, chevelure longue comme tout le monde à cette époque, un port de tête à la Buffalo Bill, vraiment il avait de l’allure. En plus il était érudit, et incollable aux jeux des Mille balles, de Lucien Jeunesse. Il trouvait toutes les réponses, sans effort. Il était cultivé, c’était le mot juste. On était enfin arrivé, le portail était ouvert, on était attendu apparemment. Tous de suite, au premier regard que j’ai jeté sur notre client, j’ai su qu’il était tendu. L’habitude de jauger mes adversaires au Poker. La table était dressée, vaste et somptueusement drapé de blanc, couverts en argent, verres et carafes en cristal de Baccarat, et tout était l’avenant. Le potage servi, on est entré enfin, dans le vif du sujet. Le Grand l’a rassuré d’emblée.

-On est d’accord, on accepte de vous aider. Pour ce qui est de notre expérience en matière d’investigation, c’est facile, nous n’en avons aucune.

-Pas grave, je vous fais confiance. Faite pour le mieux, de toutes les façons, je n’ai pas le choix. Je lance une bouteille à la mer, et puis voilà. 

à demain peut-être ...

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSLanbUM79sRNT_vJRZdH7cEo5Mkg0Mb-T9KkvSeU6_ZIEA59cH-g




Publié dans ROMAN NUITS TANGO

Commenter cet article

Fedida Maklouf 17/01/2011 21:19


Bonsoir Sylvia,

Un grand merci, pour tes encouragements.

à bientôt


Sylvia 17/01/2011 21:02


Coucou FM,
l'angoisse de la page blanche, il parait que tous les écrivains la connaissent.J'espère que ça ne te sera pas trop douloureux. En tout cas pour l'instant on se régale à lire ton polar d'atmosphère
et j'ai hate de lire la suite quelle qu'elle soit...


Fedida Maklouf 15/01/2011 21:26


Bonsoir Eryndel,
Tu as bien vu, c'est pourquoi même en me relisant il me faut un correcteur et un bon ! Tu ne sais peut-être pas, que je suis impatient de mettre sur le blogue la suite de cette histoire qui
commence à m'angoisser. Pourquoi ? Je ne sais pas où je vais et je ne suis pas doué pour le polar. Je me suis embarqué dans une sale histoire !
Amitié et bonne nuit.


Eryndel 15/01/2011 21:01


Bonsoir, pas étonnant que leur client soit nerveux, l'enjeu est de taille ! Je suppose que leur réponse le soulage, d'où son "je vous fais confiance".
(Juste une petite remarque, si je peux me permettre : à la fin du premier paragraphe, tu as écrit "tout était l'avenant" au lieu de "tout était à l'avenant"... mais ce n'est pas très grave, hein
!)

Sur ce, passe une bonne soirée et à bientôt !
Eryndel