Page 33 : En vrac !

Publié le par Fedida Maklouf

 

En vrac !

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ_owk3LEcgO6Ztatz5w7ahPXT4VgXrEiTsRdiRl3vu_pvEHkMn

 

Roman écrit de nuits en nuits...

 

 

 

Il avait un copain, d’origine Algérienne, installé depuis longtemps en France et le courant passait bien entre eux, et des amis français, et des amis juifs. 

Ses amis juifs et lui-même, étaient juifs  (comme on est breton ou corse) les uns pratiquaient, d’autres pas, certains, ne faisaient que les grosses dates du calendrier juif, les fêtes, sans plus. Pour sa part, il ne savait pas grand-chose de la religion, si ce n’est à travers le film "les dix commandements " de "Cécile B DeMille " le reste de son instruction religieuse lui venait du catéchisme. Il était juif, comme on est paysan. Il le savait. on lui avait dit, il le croyait.

Puis est venu le temps des ratonnades, des insultes qu’il ne comprenait pas, alors il se rapprochait de ses copains musulmans, il se sentait plus proche d’eux maintenant. Ils souffraient ensemble sans rien se dire.

Puis, est survenue la guerre des six jours, avec son lot de peur, d’angoisses. 

Il voyait sa mère en pleurs et il comprenait que c’était grave. A partir de là, de ces évènements, sa vie n’avait plus jamais été la même. Il Avait commencé par s’intéresser aux informations, tendait l’oreille, quand il entendait le nom d’Israël, il voulait en savoir plus...

à demain peut-être...

F.M
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSMIPzDRIYmxj-0ERSVfzaPUeWSOcFixYje3VUrfntkAvc_AZ0g

Publié dans ROMAN EN VRAC !

Commenter cet article

Sylvia 06/02/2011 18:21


Cher FM,
je viens de t'écrire une généralité toute faite, c'est nul...
En réalité je sens bien que tu souffres, ton roman remue surement plein de choses douloureuses et je voudrais juste te dire que je pense à toi et t'envoie plein de douces énergies
Sylvia


Fedida Maklouf 06/02/2011 21:10



Cher Sylvia, 


Je viens de te répondre une généralité pour le coup banal, et tout à fait nul. Mais toi tu n'es jamais banale et tes commentaires me réconfortes sois en certaine et je suis heureux de te lire à
chaque fois.


Douce nuit


F.M



Sylvia 06/02/2011 17:59


Tu ne dis jamais des banalités FM!
Comme Eryndel je pense que ce garçon a beaucoup de courage, les origines peuvent conditionner nos relations et c'est bien normal en période troublée de se rapprocher de ceux qui partagent notre
sort.
Quant aux résurgences douloureuses qui accompagnent l'avancée en age, je suppose que c'est également normal, ce qui n'a pas été vraiment digéré parce que la vie nous a absorbés, profite d'une
certaine vacance pour refaire surface.
Je dirais presque que c'est une chance de pouvoir ainsi revisiter nos fantomes et l'écriture ne nous y aide-t-elle pas?
Douce Soirée Ami


Fedida Maklouf 06/02/2011 21:01



Ma douce Syvia,


Le temps qui passe n'arrange en rien, et surtout, n'apaise pas nos peurs. L'écriture comme une thérapie, je n'y crois pas un brin. Je pense que c'est un amplificateur de nos angoisses refoulées.
Je suis un peu pessimiste ce soir, pardon...


Je te souhaite une bonne nuit.


F.M



Eryndel 06/02/2011 10:15


Bonjour !
Cet enfant est un véritable exemple. Comme lui, personne ne devrait choisir ses amis en fonction de leur religion ou de leurs origines...
A bientôt !
Erynel


Fedida Maklouf 06/02/2011 12:35



Bonjour Eryndel,


Tu as raison, leur détresse les rapproche, cet ainsi, la vie est cruelle pour tous les marginaux et cela commence dans les cours de récréations. Rien de plus normal. La différence et une notion
difficile à intégrer pour nous tous au fond. Je dis des banalités...


Bon Dimanche


F.M



Sylvia 06/02/2011 07:36


Cher FM,
merci pour cette tendre réponse qui me réchauffe moi aussi.
Qu'importe la vieillesse quand le coeur poursuit sa route
Tendresse
Sylvia


Fedida Maklouf 06/02/2011 11:41



Bonjour Sylvia,


Oui, tu as certainement raison. Mais ce qu'il y a de curieux, ce sont toutes ces blessures que tu croyais avoir refoulées, qui remontent bizarrement et te submergent. 


Bonne journée douce Sylvia



David F.M 05/02/2011 18:04


Ma cher Sylvia, ma très cher,
je suis heureux à chaque fois que je te lis. Tes commentaires sont toujours aussi pertinents.
Bonne et douce journée
F.M