Page 39 : En vrac !

Publié le par Fedida Maklouf

link 

 

En vrac !

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSjnG-DsHo1BECcUh9lbrRQDvn5x6lzW-NoRZuoW6Xvv70cnu4TRA

 

Roman écrit de nuits en nuits

 

C’était une vraie torture mentale, un supplice, une souffrance qu’il supportait de moins en moins avec le temps. 

Cela lui était devenu intolérable. 

Pourquoi, sentait-il encore la douceur de leurs peaux? Se disait-il, le galbe de leurs hanches, la lourdeur de leurs sains, le soyeux de leurs cheveux, le bomber de leurs fesses, la douceur de leurs joues? Mais il avait oublié pour certaines jusqu’à leurs prénoms. 

« Pourquoi ? ». 

Il savait au très fond de lui, qu’il n’aurait jamais la réponse, et ça le rendait fou. 

Dans ses doigts, dans ses mains étaient inscrites toutes les vibrations de leurs étreintes, toutes les caresses, que chacune d’elles lui avait prodigués. Elles avaient creusé en lui un sillon précis, où tout était gravé, retranscrit, noté sur une partition. 

Quand la mélodie  de ses amours, lui revenait en mémoire, le temps d’une fugue, leurs voix chantaient, les rires claironnaient, le phrasé donnait le tempo. Les battements de leurs cils, donnaient la mesure et dirigeaient la symphonie de ses souvenirs. 
Seul, les prénoms, n’étaient plus. « Comment était-ce possible? ». 
Il avait gardé jusqu’au  goût de leurs baisers, de leur salive, de leur chair chargée de sel - conséquences de leurs ébats. 
Il avait dans sa bouche la saveur  de leurs sexes, et  l’amertume de leurs larmes…  
à demain peut-être...

Publié dans ROMAN EN VRAC !

Commenter cet article

Sylvia 21/02/2011 15:02



Cher David,


ces souvenirs à la gloire des femmes aimées sont magnifiques. Tes mots comme toujours éveillent des images et des sensations très belles. La mémoire est un bien drole de processus, assez
indomptable en fait, nous croyons la poséder mais c'est elle qui nous possède.


Tendresse


Sylvia



Fedida Maklouf 21/02/2011 21:01



Cher Sylvia,


J'adore tes commentaires et j'aurais vraiment du mal à m'en passer. 


Je t'envoie MLLE bisous


F.M