Page 16 : Nuits tango.

Publié le par Fedida Maklouf

 

Roman écrit de jour en jour. 

 

5289905080_e039ef072b.jpg 

 

 

Les problèmes de sécu on en avait rien à cirer. 

C’était le bon temps d’un Paris détendu. Tu pouvais mourir d’un cancer des poumons, tranquille, les doigts en éventails, sans te sentir coupable, de plomber les comptes de la sécurité sociale. J’ai, d’ailleurs, jamais compris le calcul, le mec qui passe l’arme à gauche d’avoir trop fumé - en fait - il contribue aux économies de la sécu : il touche plus sa retraite, il va plus voir le médecin, plus d’ordonnances, plus de remboursements de médocs, ou, s'il est actif: il libère un emploi. Dans tous les cas, il fait œuvre de salubrité publique. Non?

Je m’égare. C’était un Paris bon enfant, ou les flics, en tenue, venaient prendre leur coup de rouge, leur blanc limé, sans façon, et par là même, en profitaient, pour reluquer en lousdé, le cul des filles, qui n'étaient  pas  toutes de bonne famille ! Le stress du retrait de permis, les points en moins, on ne connaissait pas, on pouvait picoler sans état d’âme.

C’est le Petit Serges qui a ouvert le bal des questions.

Avant de l’ouvrir, il a commencé par se mettre un doigt dans le nez, histoire de se décontracter. De son autre main, il se grattait un petit peu les couilles, pour vérifier que ses outils étaient encore là.

Comme queue de fer, le Sergio, il se pose là. Pour aimer la baise, il l’aimait !

 

à demain peut-être...

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRDzfjz-8vFoIM03l0BXQmnro4qjTXM0twQfJHh9WwlZZ4SrgQ0_Q

 


Publié dans ROMAN NUITS TANGO

Commenter cet article

Sylvia 02/01/2011 10:48


Bonjour FM,

Les nuits tango j'adore aussi! Eté 75, la canicule, j'avais 15 ans et je séchais les cours à la piscine....pendant qu'une bande de joyeux noctambules échappaient aux flammes du bois de Boulogne...
Dans les rues de Paris ou de Marrakech je continue de te suivre avec délectation.
A demain, peut-etre!


Fedida Maklouf 31/12/2010 09:13


Bonjour Timilo,
Merci pour ta visite. Je te souhaite également une bonne et heureuse nouvelle année, en bonne forme morale et physique. Je pense que l'une ne va pas sans l'autre.
Amitié
F.M


timilo 31/12/2010 07:56


C'est vrai maintenant on se sent coupable de tout
Meilleurs voeux pour 2011
Bonne et heureuse année
Santé surtout
Amicalement
timilo