Julian, seul face aux puissants

Publié le par Fedida Maklouf

 combat de l’individu contre le système

5229512367_8dee29e324.jpg

 

Julian Assange. Le fondateur autocratique de Wikileaks se veut le champion de la transparence totale. « L’histoire gagnera. Le monde sera meilleur » disait-il hier sur le site internet du Guardian. Pour cet ancien hacker australien, informaticien surdoué, élevé par sa mère en marge de la société, le recours aux fuites massives de données numériques s’inscrit dans un  combat de l’individu contre le système, une mission messianique contre les méfaits des gouvernements et des institutions. « Dans un texte daté du 2 décembre 2006, intitulé « De la conspiration comme mode de gouvernance », il affirme vouloir ainsi perturber les lignes de communication internes des régimes autoritaires dont les élites conspirent au détriment du « peuple ». Un « mouvement social » exposant leurs secrets peut « faire tomber de nombreux gouvernements fondés sur la dissimulation de la réalité, y compris le gouvernement des Etats-Unis »

intégralité du texte ( peu intéressant) : http://francois-d-alancon.blogs.la-croix.com/wikileaks-lopacite-de-la-transparence/2010/12/04/

Publié dans ALERTE GÉNÉRALE

Commenter cet article

Fedida Maklouf 12/12/2010 20:44


Je crois qu'il est les deux à la fois, courageux et téméraire !


enviedhautdela.over-blog.com 07/12/2010 17:41


Soit il n'a pas peur pour sa vie soit il est très courageux!