Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

47 articles avec roman en vrac !

Page 7 : En vrac !

Page 7 : En vrac !

Roman écrit de nuits en nuits. Il lui arrivait de se souvenir de son enfance de merde, chez des tantes sans amour. Le temps que sa mère aille aux cours de l’ORT, école juive où l’on vous apprenait un métier. C’est ce que sa bonne mère avait fait. Pour,...

Lire la suite

Page 6 : En vrac!

Page 6 : En vrac!

Roman écrit de nuits en nuits. Point final au loin, très loin... Pourtant, avant, il avait connu des périodes d’embellies, où il avait brillé, où l’oseille, il savait comment la trouver. Avec les nanas, qui vont toutes autour, qui reniflaient la fraîche,...

Lire la suite

Page 5 : En vrac !

Page 5 : En vrac !

Roman écrit de nuits en nuits. Point final Improbable. D’aussi loin qu’il se souvenait, la déprime, l’avait depuis toujours accompagnée. Amie fidèle, elle ne le lâchait pas. Le bourdon, il connaissait, c’était sa spécialité. Rien ni faisait. Il avait...

Lire la suite

Page 4 : En vrac !

Page 4 : En vrac !

Roman écrit de nuits en nuits. Point final improbable. Il avait subi les pires outrages, tout au long de sa putain de vie, sans s’en apercevoir, sans douleur, sans ressenti, sans broncher, raide dans ses bottes pleines de fientes… Et, c’est enfin le jour,...

Lire la suite

Page 3 : En vrac !

Page 3 : En vrac !

Roman écrit de nuits en nuits. Point final improbable. Recroquevillé sur son canapoux-ripoux, qui faisait face à la télé, il songeait - en la regardant bouder; qu’il n’arrivait plus à se rappeler la dernière fois qu’elle avait fonctionné et du dernier...

Lire la suite

Page 2 : En vrac !

Page 2 : En vrac !

Roman écrit de nuits en nuits. Point final improbable. Il avait pensé à une mort par balle, mais un flingue lui aurait été nécessaire. Mais il n’avait plus de fric, pour s’en procurer un. Sauter par la fenêtre, il aurait bien aimé mais, il avait peur...

Lire la suite

Page 1 : En vrac !

Page 1 : En vrac !

Roman écrit de nuit en nuit, au jour le jour. Point final peu probable. Ducon de Passy, c’était le blase que ses potes lui avaient refilé et il le trouvait pas si mal, finalement. Il se disait qu’en verlan ça faisait : Passy Con, et cela lui convenait....

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5