Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

33 articles avec roman nuits tango

Page 23 : Nuits Tango

Page 23 : Nuits Tango

Nuits Tango Roman écrit de jour en jour. Le Baron, qui n’était pas la moitié d’un con, lui a lancé à la cantonade. - Quels sont vos plus proches collaborateurs, vos intimes, en qui vous mettez toute votre confiance? Il s’est essuyé la bouche d’un geste...

Lire la suite

Page 22 : Nuits Tango

Page 22 : Nuits Tango

Nuits Tango Roman écrit de jour en jour... Il lui en fallait davantage, et pas sur de le bouger. Il buvait notre Baron, mais il avait la classe. Blazer bleu marine impeccable, pochette de soie, chemise blanche, lavallière de velours en palatine, ses pompes...

Lire la suite

Page 21 : Nuits Tango

Page 21 : Nuits Tango

Nuits Tango Roman écrit de jour en jour. Le Baron et le Grand étaient mûrs, pas complètement cuits, mais pas loin. Heureusement la route était longue. Les gars pouvaient se remettre de leurs vapeurs avant d’arriver, moi avec. Serges, nous a mis une cassette...

Lire la suite

Page 20 : Nuits Tango

Page 20 : Nuits Tango

Nuits Tango Roman écrit de jour en jour. J’étais en surchauffe, et j’avais beau me désaltérer, rien n’y faisait et c’était valable pour tous mes potes. Il se faisait tard, l’après-midi avait prie de l’avance. Nous, on était largué. On a levé nos culs...

Lire la suite

Page 18 : Nuits Tango

Page 18 : Nuits Tango

Nuits Tango Roman écrit de jour en jour. Je sentais, encore son odeur sucrée salée, je voyais son corps nu, étendue dans les draps, se noyer, sa chevelure de jais, aux reflets bleus de lumière, onduler sur ses épaules et chuter en cascade au creux de...

Lire la suite

Page 17 : Nuits Tango

Page 17 : Nuits Tango

Roman écrit de nuits en nuits. -Bon j’ai pensé cette nuit, (ça lui arrivait de penser) et, je suis ok, est vous ? C'était le petit Serges, qui l'ouvrait. Le Baron, lui, s’enfilait sa seconde bibine d’un trait, et une fois, la moustache de son collier...

Lire la suite

Page 16 : Nuits tango.

Page 16 : Nuits tango.

Roman écrit de jour en jour. Les problèmes de sécu on en avait rien à cirer. C’était le bon temps d’un Paris détendu. Tu pouvais mourir d’un cancer des poumons, tranquille, les doigts en éventails, sans te sentir coupable, de plomber les comptes de la...

Lire la suite

Page 15 : Nuits Tango

Page 15 : Nuits Tango

Roman écrit de jour en jour. Ceci, expliquerait cela. On était dans l’an mille neuf cent soixante quinze, c’était l’été. L’ONU avait décrété que ce serait l’année de la femme. Il faisait chaud. On avait soif. On avait vingt cinq ans de moyenne, mis à...

Lire la suite

Page 14 : Nuits tango

Page 14 : Nuits tango

Roman écrit de jour en jour... J’ai pris le bigophone, et j’ai appelé le Grand. - Salut, c’est moi… - Pour le mec, le miraculé - tu sais bien, le gars - qui fait du petit bois avec les platanes, qui ne lui ont rien demandé, les transforme en allumettes,...

Lire la suite

Page 13 : Nuits tango

Page 13 : Nuits tango

Roman écrit au jour le jour. J’ai regardé le Serges, qui, comme d’habitude, avait le doigt dans le pif et vas-y que je te trifouille en veux-tu en voilà. Ça me bouffait les nerfs. Le grand s’enfilait le troisième verre et il commençait à prendre des couleurs,...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 > >>