Page 13 : Nuits tango

Publié le par Fedida Maklouf

Roman écrit au jour le jour. 

 

 http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQJvvvA01CNcCzuunjJOUgRn5Ypq1E96c-BO_gHYCdZsVGgKUYhgw

J’ai regardé le Serges, qui, comme d’habitude, avait le doigt dans le pif et vas-y que je te trifouille en veux-tu en voilà. Ça me bouffait les nerfs. Le grand s’enfilait le troisième verre et il commençait à prendre des couleurs, tandis que le Baron de l’écluse, se reversait le cinquième godet qui une fois engloutie ne lui ferait ni chaud ni froid. La bête était blindée. Personne ne moufetait, j’ai pris l’initiative sans me mouiller, j’ai lancé un : il faut qu’on se concerte, et demain soir vous aurez notre réponse, hein! Les gars, ça vous va?

Oui ! Qu’ils ont répondu comme un seul homme. Ouf, on pouvait lever le siège. Je commençais à trouver le temps long. On a levé le camp, retour à la chignole, le portail…

On a refait le film à l’envers. La route. Le bois.

 Il nous fallait maintenant remettre en ordre, les rushs des évènements de cette nuit. Tout avait été si vite. Une nuit de sommeil, nous ferait faire le tri.

 

 

 

                                                 3

 

 

Le jour, était installé depuis belle lurette et tirait la gueule sous un épais édredon de nuages cotonneux. Les pigeons indifférents, regardaient la ville. La lumière du jour, semblait à peine dégrisée des frasques de la veille. Paris s’agitait frénétique, au bord de la crise de nerfs. L’air manquait, l’oxygène avait fait grève, et moi j’étais en nage. Je faisais mon max, pour me tirer du pieu, avec hardiesse je fonçai droit sur la cafetière. Il me fallait une clope et un bon caoua et j’allais remettre la machine en marche, c’était sûr!

Bon je résume: le con d’hier soir, son accident, sa proposition, pourquoi pas? Après tout, je n’ai pas grand-chose en route, mes potes pas plus, l’oseille se fait rare. Alors…

à demain peut-être...

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQvrx1ycZaQOQlxKNAC41oaVa5O7cdMcJasikXkCSFaJ-icTd6osA

 

 


 

Publié dans ROMAN NUITS TANGO

Commenter cet article

Fedida Maklouf 19/12/2010 08:07


Bonjour, Sam
Je suis heureux que mes débuts de romans vous plaisent, J'espère arriver au bout de mes deux projets, grâce à vos encouragements qui me mettent du baume au coeur et me donne du courage.
Cordialement.


Sam Borderline 19/12/2010 03:40


j'ai beaucoup aimé ce début de roman... je te mets en lien sur mon blog pour suivre les deux histoires !!
à très vite...