Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Page 15 : En vrac !

Page 15 : En vrac !

Roman écrit de nuits en nuits. Évelyne sans lui dire un mot, l‘avait prise dans ces bras, son visage contre le sien. Les joues mouillées par les larmes, elle l’embrassait et le serrait si fort, qu’il pouvait entendre son cœur palpité. Il ne comprenait...

Lire la suite

Page 14 : En vrac !

Page 14 : En vrac !

Roman écrit de nuits en nuits. Elle avait un frère catcheur, et deux demi- frères. Sa mère, après la mort prématurée de son père, (dans un accident de la circulation, renversé à vélo par un bus parisien) c’était remariée avec un beau manouche et avait...

Lire la suite

Chroniques de Marrakech : Le bowling.

Chroniques de Marrakech : Le bowling.

Le bowling. En moi, l'ordre des choses se dérègle. Rien ne va. On est parti au bowling, de la palmeraie, tout le monde connaît à Marrakech, une idée de Niema, elle aime! Moi, j'aime moyen. Je passe... Bon,on y est, on joue. Mon cerveau, s'embrouille,...

Lire la suite

La lune, bat des cils...

La lune, bat des cils...

Le jour se lève, en pyjama rayé… Quatre heure dix sept du matin , le Muézin, appel les fidèles à la prière, allongé dans mon lit, j'écoute… Puis le silence à nouveau, et l'air s'épaissit, la nuit avance, moi immobile, je tend l'oreille, retiens mon souffle,...

Lire la suite

Page 14 : Nuits tango

Page 14 : Nuits tango

Roman écrit de jour en jour... J’ai pris le bigophone, et j’ai appelé le Grand. - Salut, c’est moi… - Pour le mec, le miraculé - tu sais bien, le gars - qui fait du petit bois avec les platanes, qui ne lui ont rien demandé, les transforme en allumettes,...

Lire la suite

Page 13 : En vrac !

Page 13 : En vrac !

Roman écrit de nuits en nuits... Elle était entrée, sans lui adresser un mot, s’était mise à défaire sa veste de tailleur, - et puis, s’était dirigé vers la fenêtre l’avait ouverte, et s’était assise auprès de lui. Elle avait 19 ans, lui 18, quand il...

Lire la suite

Page 12 : En vrac !

Page 12 : En vrac !

Roman écrit de nuits en nuits. Suite de la page 11 Il était une sorte de curiosité, car les gens du cru, n’avaient guère l’habitude de voir un petit à la peau brune. Il en était gêné, mais ressentait une pointe de fierté, d’être un peu unique en quelque...

Lire la suite

Page 13 : Nuits tango

Page 13 : Nuits tango

Roman écrit au jour le jour. J’ai regardé le Serges, qui, comme d’habitude, avait le doigt dans le pif et vas-y que je te trifouille en veux-tu en voilà. Ça me bouffait les nerfs. Le grand s’enfilait le troisième verre et il commençait à prendre des couleurs,...

Lire la suite

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 > >>